retour parutions

Nouvelles
Format 13x19
84 pages
Prix :8 €

     Ne sommes-nous pas nombreux à souffrir de nos fêlures ?
     Que dire de nos bégaiements pour parler d’amour, de nos difficultés à traverser les péripéties de la vie, à subir les ornières du quotidien, le poids du temps qui passe au point de rendre parfois dérisoire notre course au bonheur ?
     Une fois de plus, Marcel Baril a choisi de réveiller la déraison qui sommeille en lui. Il nous embarque dans son aventure en nous faisant circuler dans le monde onirique de ses tableaux, les mots re-peints, à la rencontre de deux nouvelles : La chose et La fêlure.
     A priori, trois démarches différentes, mais à bien y regarder, plus proches qu’on pourrait le penser, parce qu’elles font irruption dans un moment d’hiver, avec toujours là, exigeant et même rugissant, ce même appel à la vie, vie aux multiples facettes, tendres, furieuses, féroces. 
     Les idées, le langage, les expressions, le vocabulaire, les textes se laissent savourer. Le lecteur se prend parfois les pieds dans le tapis d’une relecture. Mais qu’importe. Il applaudit.

Henri ESTEBE

Nouvelles 5

format 13x19

132 pages prix 10€

    Des trajectoires tueuses s’érotisent sous le regard d’images féminines incongrues :
Adèle, une vivante en sursis dont la raison est de déraisonner, Amélie qui mêle amour et meurtre au moment même où elle devient « maman », et puis se perd dans l’inconscient Suzanne, dont la  voix restera à jamais sans visage... 
Au cœur de ces récits, il y a  cette face, celle de… Jean qui en appelle au « mal » pour son bien  et réclame la mort de ceux dont la très suspecte inattention a été la cause criarde de son silencieux infarctus, oui ceux-là seront tous exécutés...
Les lauriers sont coupés 
Nous n’irons plus au bois  / bien sûr il n’a pas besoin de ces lauriers, mais l’idée  de ne plus y aller le terrorise...

       Ses nouvelles nous montrent sur le ton de         l’ordinaire, la marche où s’articule ce mouvement transgressif, revenu à l’ingénuité de l’enfance, là où amour et cruauté semblent cohabiter sans le moindre nuage, avec comme bagages, détresse, joyeuseté, silence et poésie.

                                              

    Anne-Marie BAIE

Roman

format 13x19

216 pages prix 14€