C’est le moment !

     Le 18 juin fut un appel aux urnes, le dernier de la série mais qu’importe, quand il faut voter, votons ! Nous n’avons pas une culture de l’urne interdite, occulte voire préfabriquée. Oui, c’est le moment de pousser, voire forcer les promesses des un(e)s et des autres à se réaliser.

     Trop de structures culturelles survivent, hoquettent et meurent par manque d’argent alors que d’autres y sont inféodés, souches et canopées liées, menottées (de cour à jardin). C’est le moment de libérer l’argent pour la Culture, de libérer les cultures de l’Argent.

     Le budget militaire est néfaste et assassin, le budget carcéral est stérile et réducteur, le budget culturel est vital et émancipateur. C’est le moment de réveiller les consciences nouvellement élues.

     Au lieu de promouvoir je ne sais quel produit par le biais d’un nom d’artiste, promouvons les moyens d’atteindre les lieux culturels innombrables encore trop inaccessibles ! C’est le moment d’acculer les élus, dans ces domaines d’essor social et surtout individuel, à favoriser l’élévation des individus, la responsabilisation de l’être face à la création, à toutes les formes de créations.

     C’est le moment plus que jamais (mais jamais « le moment où jamais !) de briser les carcans des prisons, des écoles, des églises, tout ce qui nous déresponsabilise, nous abrutit, nous diminue et nous éloigne de notre vocation intime, cachée, muselée : la création, la voix intérieur qui crie dans le cœur de l’enfant et chuchote faiblement à celui de l’adulte occupé à des dérivatifs réducteurs.

 

M.K.

C'est le moment

Martin KIMMEL

 

Retour Index