Passion métisse

par Ali CHAGOUR

Retour Index

Chronique – Passion métisse

 

Ça y est, j’ai enfin dans les mains le dernier recueil de poésie de Marine Saint Persan ! Je l’attendais avec impatience  depuis la connaissance par l’auteur de la fin de son écriture, redoublé par l’accueil enthousiaste de son éditeur.

Au-delà de la qualité des textes de son auteur, je voue une certaine admiration pour le talent de Marine Saint Persan à dénicher le titre de ses ouvrages. Celui-ci Passion métisse nous transporte dans l’histoire amoureuse passionnelle de l’auteur avec un homme Noir. Nous suivons au fil des chapitres les sentiments qui ont traversé Marine Saint Persan tout au long de cette passion. Passion qui ravage par son intensité, sa fulgurance et le mystère qui préside à toute relation entre un homme et une femme, amoureux .Cependant au travers de l’amour il y a la vie et son lot de joie, de vicissitude, mais aussi de rejet de la différence, des tabous et de l’incompréhension des familles.

Dans les poèmes de ce recueil, l’auteur chante l’amour bien sûr, le désir, l’attente mais aussi la mer, l’ailleurs, la beauté de l’environnement et les combats à mener. Car Marine Saint Persan et je n’apprendrai rien à ceux qui la connaisse, vit ici et maintenant bien ancrée dans la réalité sociale. Toujours prête à s’exalter pour la cause des plus vulnérables, ceux qui sont loin de chez-eux, les migrants qu’on rejette... Mais l’émotion surgit, aussi,  par son style tout simplement esthétique, quand au détour d’un vers on tressaillit par une image, une odeur, un souvenir, la spontanéité de l’instant.

Jugez par vous-même :

Les fleurs odorantes du mimosa
Enfantent l’envie.
Tout à donner de son ardeur
Au silence de l’azur !
Les amoureux des deux continents
S’éveillent, s’embrassent
Ils bousculent les codes
Et savent que la mer
Toujours a le dernier mot !
                                                                         Plein sud

 

Réveillez-vous rebelles !
Le monde croule
Sous les apparences
Bientôt, il va crever de résignation !
                                                                         Au seuil de la différence


 

Gloire à toi Mandela !
L’Apartheid est aboli.
...
Gloire à tous ceux qui ont perdu la vie
Dans la longue bataille.
Steve Biko, Benjamin Moloïse, Dulcy
Eric September et beaucoup d’autres
Pour un jour comme celui-là !
                                                                         La fin de l’Apartheid

 

Le regard des gens dans la rue
A un peu évolué en trente ans
Mais de nouveau, il régresse.
A l’époque, je fréquentais un homme noir.
Certains de mes voisins ne me saluaient plus.
                                                                         Nouvel ordre racial

 

Echapper un instant au temps
Forcer l’issue des hasards
Et trouver la transparence de l’être.
...
Le soir ivre de figuiers, de fleurs de citronniers
Range ses parfums à aimer près de la maison du poète.

                                                                         La maison du poète

 

Voila, je vous laisse dans l’attente peut-être de continuer la lecture de ce beau recueil de poésie. S’il fallait vous pousser à ouvrir ce livre, ne pas oublier de signaler les belles peintures dont, et comme à son habitude, l’auteur parsème son ouvrage. Quant à moi, je continue à me laisser porter par le rythme staccato de ses poèmes...

Lisez Passion métisse ! Lisez Marine Saint Persan ! Pour l’exaltation de la vie et le souffle qui nous vivifie...

 

                                                                                   Ali Chagour